En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Actualités

Séjour en Tchéquie suite : la visite des étangs de Bohème du Sud

Par LAURENCE BLACK, publié le vendredi 16 octobre 2015 08:57 - Mis à jour le vendredi 16 octobre 2015 09:01

Gestion des étangs de Bohème du Sud (visites de mercredi et jeudi)

La coopérative des pêcheurs de Trebon gère 8000ha d’étangs (500 plans d’eau) en Bohème du Sud, pour une production annuelle de 3200t de poissons dont 90% de carpes. 35% de la production est consommée dans le pays, le reste est exporté vers l’Autriche, l’Allemagne, la Belgique, la France et l’Italie. Les étangs de cette région ont été construits au 15ème et 16ème siècle par des nobles pour assécher les terres humides et les rendre cultivables. Au même moment s’est développée la pisciculture avec un système de gestion hydraulique avancé. En effet, la plupart des étangs sont alimentés par «~le canal d’or~» (45 km) qui est une dérive de la principale rivière de la Région et qui relie les étangs entre eux, permettant des vidanges modulables. Certains étangs de pêche sont aussi des réserves naturelles pour les oiseaux (oies sauvages…). Les problèmes de cormorans sont aussi importants en Tchéquie (10 à 20% de pertes). Le cormoran est arrivé il y a 40 ans de Hongrie et plus de 3000 sont recensés sur les périodes de forte affluence. Avant le gouvernement indemnisait les pêcheurs par rapport aux pertes car l’espèce était protégée, maintenant, une prime de 300 Cz (12 €) est donnée aux chasseurs pour chaque cormoran abattu. Le héron et la loutre sont les autres espèces piscivores rencontrées dans cette région. On trouve souvent des élevages de canards gérés par les pêcheurs à proximité des étangs, car les canards sont lâchés au moment de la chasse et payés par les compagnies de chasse (complément de revenu pour les pêcheurs + apport de fertilisation naturelle~!).

Nous avons pêché ce matin un étang de 45ha à proximité de la frontière autrichienne, avec 10t de production de carpes de 2 étés (commune et amour) essentiellement. Ces carpes seront acheminées dans des étangs de grossissement pour les saisons à venir. Nous avons également assisté à une intronisation «~humide~» dans la confrérie des pêcheurs Tchèques…

Pour finir, nous avons visité une entreprise de production de Chlorelle avec des systèmes ingénieux (avec et sans lumière !).

Demain déjà le retour...

Les 1aqua


1aquatchéquie61aquatchéquie71aquatchéquie81aquatchéquie9

Pièces jointes
Aucune pièce jointe