En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

L' Aquaculture

Par PIERRE GARSI, publié le dimanche 14 octobre 2012 16:27 - Mis à jour le lundi 19 février 2018 11:29
4.jpg
Présentation de la filière, des activités et des métiers

ff

L’aquaculture, concerne  l'ensemble des activités liée à la production par l'homme d'espèces aquatiques animales ou végétales.

C’est aujourd’hui le secteur de production alimentaire dont la croissance est la plus rapide. L’aquaculture représente près de 50 % de l’offre de poisson pour l’alimentation  dans le monde. L’effondrement des réserves naturelles de poissons, combiné à l’augmentation de la démographie humaine mondiale font de l’aquaculture un secteur d’avenir.

Les différentes filières de production aquacole mondiale sont les suivantes :

  • Les végétaux aquatiques (algoculture et culture de micro-algues),
  • La conchyliculture (élevages de mollusques bivalves : huîtres, moules, coques, palourdes),  
  • La pisciculture (nouvelle et traditionnelle (truites, saumons, bar, daurade, turbot, tilapias, poissons d’ornement et nouvelles espèces),
  • L’élevage des crustacés (crevettes, homards, écrevisses,…

Découvrez les filières : aquaculture.ifremer.fr/

 

La Pisciculture : 

La pisciculture désigne l'élevage des poissons en bassins, étangs, cages ou en circuit recyclé. Elle est pratiquée en eaux douces, saumâtres ou marines. En constante modernisation, elle est est de plus en plus respectueuse de l'environnement et du bien être animal. 

Les systèmes de production sont de type extensif (faible densité, peu ou pas d'apport de nourriture et gestion de l'écosystème aquatique) ou de type intensif (forte densité, apport de nourriture et maîtrise de l'eau et des rejets).

L'aquaculture multi-trophique intégrée et l'aquaponie sont de bons exemples des nouvelles activités piscicoles développées en adéquation avec le respect de l'environnement

En France, la pisciculture regroupe différents secteurs d'élevage. La recherche française est à la pointe dans ce domaine. 

La salmoniculture :

Elevage de salmonidés en eau douce ou en eau de mer. Truites, saumons et autres espèces sont élevés en bassins ou en cages. Secteur national important, les salmoniculteurs français élèvent essentiellement des grosses truites pour la fumaison. Des piscicultures fédérales soutiennent les stocks naturels en élevant des truites, ombles ou saumons pour le repeuplement. 

La Pisciculture marine :

Les exploitations sont spécialisées dans la production d'alevins ou  dans le grossissement des poissons. Les principales espèces élevées sont le bar , la dorade royale, le turbot, la sole  et  le maigre. 

La Pisciculture en étangs :

La pisciculture d'étangs est une activité traditionnelle. Cette production est valorisée sur le marché du repeuplement et par celui de la consommation directe. Les principales espèces commercialisées sont la carpe, le gardon , la tanche et les carnassiers.

La pisciculture de poissons d’ornement  :

  • l’élevage de cyprinidés d’eau douce froide : carpe koï, poisson rouge, ide et tanche colorée), activité complémentaire des professionnels de la pisciculture d’étangs,
  •  l’élevage de poissons exotiques d’eau douce ou et d’eau de mer réalisées par quelques entreprises spécialisées, pratiquant souvent une activité complémentaire de négoce de produits importés.

L'aquaponie :

est un système de production vertueux. Elle associe de la pisciculture en circuit recyclé et de la production de végétaux en hydroponie. Les rejets des poissons fertilisent les plantes qui filtrent l'eau.

Le Lycée Professionnel O.Guichard de Guérande forme de jeunes aquaculteurs dans ces différents domaines d'activités aquacoles.  

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pièces jointes

À télécharger

 / 1